59 thoughts on “Le corps dans la culture pop vu par des militantes grosses | Corps #5

  1. « Je suis full en santé » T’as 20 ans mdr, j’espère bien que t’arrives encore a bouger oui. On en reparle dans 20 ans par contre.
    La banalisation n’est jamais un mot prononcé mais c’est un peu l’idée derrière le discours militant. Je sais pas si banaliser un problème de santé de plus en plus présent dans la société, comme si rien ne devait changer, est la chose a faire.
    De plus, on ne nait pas gros, ce n’est pas une fatalité.
    Les personnes en etat d’obésité ont cependant droit au respect évidemment. Je ne me moquerais jamais d’une personne qui se bat contre les habitudes alimentaires implémentées depuis l’enfance

  2. Est ce que la grossophobie ne touche que les femmes ou c'est du fait que ce sont les seules a pouvoir s'exprimer que l'on ne voi pas d'hommes dans le vidéo
    la grossophobie des hommes serait elle encore un taboot ?
    Ou c'est les problèmes des hommes en général que l'ont ne veut pas montrer.

  3. L’obésité est une maladie, a court et a long terme cela peux provoquer nombreux problème de santé. Militer pour l’obésité, c'est comme milité contre la vaccination, militer pour ne pas être en santé. Il est beaucoup plus important de promouvoir l'exercice physique et la bonne alimentation, car c'est ce qui permet de vivre le plus longtemps en santé, autant au point de vue mental que physique.

  4. oof , cest ben beau etre bien dans sa peau , si ta peau a va pas bien tu va pas l'aidé avec st'attitude la xD , devenir limité dans ses actions a cause d'un surplus de poid , prendre des desission basé sur faire moin deffort pour depensser moin denergie pcq dans lfon l'idée cest de faire comme si cetait pas grave.. t'es bien ………..cest toute dans ta tete tsé….

  5. Cue les commentaires: Moi je pense que je peux voir si les gens sont en santé juste en les regardant pis les gros devraient se cacher jusqu'à ce qu'ils deviennent minces parce qu'être mince c'est nécessairement être en santé… (AAARRGHHH)

  6. Sérieusement, je suis déçu de vous RAD. J'ai adoré vos capsules portant sur les élections, vous présentiez les deux côtés de la médaille sans pousser aucun point de vue, elles étaient neutres. Malheureusement, je constate que ça a bien changé. Vous avez passé un seul court extrait du point de vue opposé, et c'était loin d'être le meilleur. Si vous voulez être une vraie chaîne d'information, il faut parler de l'autre version des faits. À en croire le reportage, il est possible d'être obèse, parce que ce n'est pas juste un léger surpoids que ces femmes ont, et d'être autant en santé qu'une personne normal. Être obèse entraîne plusieurs problèmes de santé possible en plus de nécessiter plus de services de santé qu'une personne normal et ainsi faire monter le coût du système de santé. Il ne faut pas normalisé l'obésité. Je ne dis pas qu'il faut shame les obèses, mais il faut faire en sorte qu'ils se prennent en mains.

  7. Bien sûr qu'être mince ne signifie pas être en santé et inversement… Mais il y a clairement un problème de société au niveau du taux d'obésité dû à l'alimentation. Il faut séparer les personnes qui ont une génétique à être plus 'gros' et ceux qui ne prennent pas soin de leur corps et qui le devienne. Malheureusement cette vidéo n'en prend pas compte…

  8. Ah la culture woke qui mélange tout. Vraiment Rad, pas fort, d’autant plus qu’aucune critique n’est partagée – so much for fair reporting.

    1. Tout le monde mérite d’être traité avec respect. Le fait d’être gros ne devrait pas être un frein à la décence de base. Sur ce point-là.

    2. L’obésité et l’inflammation chronique est un phénomène largement documenté. Les liens entre l’obésité, le cancer et les maladies cardiaques sont également étudiés amplement. Ceci étant dit, le poid est un moins bon indicateur de santé que le taux de gras ou encore le tour de taille.

    3. De manière générale, il est certainement préférable de ne pas être obèse au fait de l’être. Ces militantes parle d’ailleurs de leur poids comme d’une fatalité, quelque chose d’inévitable alors que la science n’est certainement pas décidée sur ce sujet. Il y a certainement un aspect psychologique au processus de remise en forme qui doit être discuté ( faire quelque chose pour les autres est généralement un piètre motivateur ).

    4. La réponse au culte de la beauté et de l’apparence n’est pas l’acceptation de conditions inflammatoires chroniques, traitables.

    5. J’ai l’impression de m’être fait prendre au clickbait cheap de Rad.

  9. Je trouve le reportage et la serie au complet absolument fantastique! J'avais hate que ca sorte, surtout parce que ca fait si longtemps que vous en parlez!^^ Ce vidéo-ci est adorable! J'adore la confiance de ces femmes!!! Elles montrent a quel point le corps n'a pas d'importance avec leurs opinions et leurs arguments bien placés! Fantastique, ca prendrait plus de vidéos comme ça pour changer le point de vue de la société par rapport a l'ideal du corps!

  10. On accepte bien de présenter à l'écran une multitude de chose qui sont malsaines, glorifications de la violence, glorifications du crime organiséé On accepte tellement de choses qui sont malsaines puis un groupe d'individu ayant subi à répétitions des jugements, du mépris et du rejet nous demande simplement d'exister sans se faire juger continuellement à propos leur corps et de leur poids, à avoir le droit d'exister et d’être représenté aujourd'hui comme elles sont. Comme si d'accepter qu'un individu gros existe et ait droit au respect et à l'autonomie de sa personne et de son mode de vie était un risque d'accroître le problème mondial d'obésité et les maladies chroniques de façon fulgurante et dramatique. En faites d'être représenté et accepté va plutôt accroître le sentiment d'acceptation, l'estime personnel et l'envie de prendre soin de soi. Développer et maintenir des habitudes saines ça se fait dans la compassion de soi et des autres (chose qui est possible de faire et de rester gros dans le processus ou pas). Comment avoir de la compassion pour soi quand les réseaux sociaux, les magazines, les arts, les mots des inconnus et de vos proches ne vous représentent pas aujourd'hui et maintenant, ne vous inclus pas, vous dénigre, vous martèle de conseils entendu 1001 fois? Le manque de compassion que l'humain démontre est le plus nocif et pas seulement sur ce sujet. Manger santé, boire de l'eau, dormir, faire du sport, faire du self-care, voir nos ami(e)s, faire des activité le fun c'est ça la santé et le bien-être. On a tous le même objectif être bien, respectons-nous et encourageons-nous 🙂 ?
    J'ai l'impression personnellement que le message est assez clair que faire du sport, bien manger etc… est prôné dans notre société, pas vous? Si on a de besoin de conseils on va lire des livres et consulté des professionnels de la santé. Notre rôle civile en premier lieu est plutôt de se respecter pour créer une société accueillante pour tous.

  11. C'est quand même intéressant de lire les commentaires et de constater que la plupart des propos les plus méprisants venaient de gars traumatisés par des bouts de chair "en trop". De quoi avez-vous réellement peur messieurs?

  12. La majorité de mes exs copines étaient ronde. Je ne trippe pas sur les femmes minces. Je n'ai aucun problème avec les femmes rondes. Je les adores. 😏

    C'est un turn off pour moi quand la femme met trop d'enphase pour maigrir. 😐

  13. Merci mille fois! Quel beau reportage! Des vidéos positives comme celles-ci me remplissent d'amour parce que tout le monde mérite de se sentir good as hell dans sa peau 💕

  14. Après avoir regardé la vidéo je ne sais plus trop quoi en pensée. J'ai l'impression d'avoir assisté à de l'intense masturbation cérébrale. Oui les gens ont le droit d'avoir un surpoids et de ne pas être discriminé pour cela, bien sûr ça va de soi. Le problème que je voie ici c'est que, malgré qu'ils en disent le contraire, ils glorifient bel et bien l'obésité. Je m'explique, en effet, dire que l’obésité tue des gens n'est pas de la "Bullshit" et dire que le surpoids n'as pas de corrélation avec une bonne santé est tout simplement un mensonge. De plus, voir quelqu'un essayer de perde du poids pour se sentir mieux dans sa peau et dire qu'il devrait retourner dans les années 90 à cause de cela est une autre preuve selon moi que ce mouvement tente de glorifier l'obésité. Oui certaines personnes naissent avec un désavantage génétique, mais il est quand même erroné de dire que l'on ne peut contrôler son poids. Les personnes dyslexiques apprennent à lire et à écrire malgré leur désavantage de naissance! Je ne pense pas qu'une campagne disant aux personnes grosses de rester comme elles sont car elles sont parfaites comme ça serait bénéfiques en globalité pour ne société et notre système de santé. Quoi de plus honorable que de faire du sport et faire attention aux aliments que tu consomme pour au final diminuer ton poids et augmenter tes chances de vivre plus longtemps

    Une dernière chose, ils disent que tous les corps sont beaux. Ce n’est pas vrai! En tout cas moi et je pense qu’une majorité de personnes on est capable de s’entendre que c’est laid de la graisse. Je ne retire aucun plaisir a regardé cette matière flasque. Selon moi, probablement à tort, ils ne font que se mentir a eux-mêmes pour se trouver une excuse de ne pas reprendre leurs vies en mains. Si tu veux faire quelque chose dans vie tu es capable de le faire !! Je dis ça car personnellement j’ai moi aussi eu un moment de ma vie ou je me suis laissé allé et j’ai pris beaucoup de poids. Un beau matin j’ai décider que j’allais changer ça et 4 mois après j’avais perdu 45 livres et je ne me suis jamais senti aussi bien de toute ma vie après ça. Un bon moyen, à mon avis, de regagner de la confiance en soi si c’est bien ça qu’elles cherchent!

  15. J'ai moi aussi l'impression (voir plusieurs commentaires plus bas) que ce reportage ne trace pas une ligne nette entre l'acceptation des personnes obèses, qui aurait du être le sujet unique, et les problèmes de santé liés aux mauvaises habitudes de vies qui conduisent souvent à l'obésité et/ou à des problèmes de santé. Vous auriez présenté le même reportage sans jamais aborder le côté "santé" et vous auriez atteint votre but.

  16. On devrais refaire la vidéo avec des gens qui fument la cigarette… “jsuis en santé” “jveux juste que mon style de vie sois représenté” “pool party pour les fumeurs”…. sérieux c’est bien de s’accepter mais faut pas être dans le dénis pour protéger notre égo.

  17. La fille qui dit le poids est pas une variable sur le qu'elle on à le contrôle LMAO yeah right. On vient la gaver tous les jours? Non , elle décide ce qu'elle ingère chaque jour. ELLE n'a pas de contrôle c'est différent.

  18. Être obèse est mauvais pour la santé et réduit l'espérance de vie de 10 ans. Ce n'est pas un modèle pour personne dans la société et ça devrait être illégal comme ça l'est au Japon puisqu'au Canada c'est tout le monde qui paye pour le système de santé. D'ailleurs, au Japon, les problèmes de santé cardiaque (entres-autres) sont beaucoup moins répandu qu'en Amérique du Nord.

  19. À toutes les personnes qui font semblant de s'inquiéter pour notre santé dans les commentaires…

    Avec tous les discours médicaux et médiatiques qui dépeignent l’obésité comme le problème de santé publique no 1 dans le monde, avez-vous réellement l’impression qu’être gros.se est glorifié? Au contraire, on nous sacre jamais la paix. Vos commentaires, qui se font le porte-voix du milieu de la santé, en est la parfaite illustration: Cette vidéo ne portait pas sur la santé. Vous avez réussi à trouver une façon de répondre « Oui, mais » à un reportage sur le manque de représentativité des corps gros dans la culture pop. Visiblement, on ne peut pas juste exister tranquille.

    Il y a de nombreux angles morts à l’association effectuée entre le poids et la santé.

    D’abord, associer systématiquement surplus de poids et maladie envoie le message, aux personnes minces, qu’elles n’ont pas besoin de se questionner sur leurs habitudes de vie (alimentation, activité physique, sommeil).

    En misant sur le poids plutôt que sur les habitudes de vie, les discours de santé publique oublient aussi plusieurs choses:
    – Une personne qui modifie ses habitudes de vie, qu’elle perde du poids ou non, profitera de bénéfices sur sa santé. Il vaudrait donc mieux miser sur les habitudes de vie plutôt que sur le poids;
    – Une personne qui modifie ses habitudes de vie dans le but de perdre du poids (plutôt que pour l’énergie que ça lui apporte, son bien-être, etc.) a tendance à se décourager et à se démobiliser lorsqu’elle ne perd pas de poids ou qu’elle cesse d’en perdre (alors qu’elle ferait sans doute mieux de continuer, pour sa santé);
    – Ce modèle (obésité=maladie) situe la solution dans la perte de poids alors que de nombreuses études révèlent que l’engagement volontaire dans la perte de poids (à distinguer d’involontaire) est un échec dans une vaste majorité de cas, les personnes ayant tendance à reprendre le poids perdu (et souvent même davantage). Ces comportements créent un phénomène de poids yo-yo plus néfaste pour la santé.
    – Ce modèle, jusqu’à présent, rate sa cible et ne fonctionne pas. En santé, quand tes programmes de prévention, d’éducation ou d’intervention ne fonctionnent pas, t’es censé les changer.

    Il n’y a AUCUN avantage à associer poids et santé, même qu’on a observé une hausse de la stigmatisation dans la population depuis l’adoption de la rhétorique de la guerre à l’obésité dans les années 2000. Les discours de santé publique permettent aux individus de rationaliser leur grossophobie: « Pourquoi je cesserais de discriminer les personnes grosses si la médecine me donne raison? » Le milieu de la santé a un énorme examen de conscience à faire. Faire passer ses préjugés sur les personnes grosses pour des considérations de santé est d’autant plus problématique (et hypocrite) que la discrimination à laquelle sont exposées les personnes grosses (incluant la grossophobie médicale et celle liée aux environnements physiques inadaptés) est associée, dans les écrits scientifiques, à davantage de problèmes de santé physique et mentale… et même à des gains de poids. Quelle réussite…

    Si vous souhaitez vous éduquer sur le sujet en écoutant une vidéo bien vulgarisée: https://pharmachien.exploratv.ca/episode-50-le-poids-et-la-sante/?fbclid=IwAR0neMxx0TxZlktfdcuinPkslmv0DAlgZ6GVlnwyTe_cyygi0Xj9KPrpOeY

  20. C'est dommage de voir encore une fois que les militantes des mouvements anti grossophobie ne sont essentiellement que des femmes alors qu'on voit très bien le moment de l'émission avec Dominic Paquet qui n'a pas le choix que d'accepter un moment rabaissant devant la caméra. Récemment, la pression pour atteindre un corps idéal chez les hommes a atteint un sommet à peu près comparable à ce que les femmes vivent depuis plus longtemps mais le discours publique militant ne semble pas capable de s'adapter. Peut-être plus tard? Ça n'a pas l'air d'être demain la veille. Personnellement, j'aimerais bien aussi que diversité corporelle inclut d'autres aspects de l'apparence qui sont jugés comme moins acceptables tels que les imperfections de la peau, la grandeur, etc.
    Any thoughts?

  21. J'avais 24 ans le 17 novembre 2018 et je pesais 370 livres. J'avais du mal à marcher jusqu'à mon travail et je manquais de souffle en montant 2 étages. Cette journée là, j'ai décidé de changer les choses, j'ai choisi de changer mon alimentation. Aujourd'hui je pèse 248 livres et je me sens totalement différent. Je peux marcher 10 fois la distance sans difficulté et je peux monter les 2 étages sans problème. Je m’entraîne tous les jours et je me sens tellement mieux depuis. À 370 livres, toutes les tâches de la vie étaient difficiles et je pense que ces même tâches sont aussi difficile pour une autre personne de ce poids. Les chances de mourir prématurément dû à l'obésité sont élevés, c'est triste de l'admettre, mais c'est une réalité.

    Mon expérience ne reflète probablement pas la réalité de toute le monde. Je n'ai pas "de gros os" comme certains me disaient lorsque j'étais plus jeune. Ma situation est évidente, je consommais plus de calories que j'en brûlais et je pense que ce n'est peut-être pas la réalité de tout le monde.

  22. la conversation de la diversité manque souvent d'autres minorités visibles. c'est déjà un super début mais je trouve ça autant difficile quand il n'y a pas des gens latinx, asiatiques, arabes, etc. qu'on peut "relate to". super reportage tout de même 🙂

  23. Le discours sur la santé des gros par les minces est juste de la méchanceté. Simplement de l'hypocrisie. Quand on aime une personne qui est grosse, on ne la stigmatise pas, on ne l'enferme pas dans la maladie.
    En quoi est-ce bienveillant de dire : "Et en plus, tu vas crever !" ?
    La nana qui parle de santé, là… ce que sont visage respire, ce n'est pas la bonté. Est-elle consciente de la férocité de sa parole et de son regard sur autrui ?
    Franchement, il y a des gens qui devraient un peu plus se soucier de leur intérieur que de leur extérieur.

  24. Mon petit témoignage, j’étais légèrement obèse (100kg), en parfaite santé et j’avais plutôt du succès 😉
    Je perds invonlontairement du poids car je suis malade. Il y a plein de gens y compris des médecins qui me félicite pour cette perte de poids.
    Heureusement que mon mari a une réaction saine et se félicite que j’avais un peu de réserves et que c’est ça qui me protège des effets de cette perte de poids involontaire.
    Être mince ou maigrir n’est pas un signe de bonne santé (je suis une ancienne anorexique et n’ai jamais pu avoir d’enfant à cause de ça).
    Si vous voyez quelqu’un maigrir, ne dites rien ou demander lui si tout va bien.

  25. Merci pour cette vidéo, mais après avoir lu quelques commentaires, je vois bien qu'on a encore tellement de chemin à faire. Ça fait 30 ans que je fais des régimes à répétition. Perd du poids, reprend le double, ça fait 30 ans que je fais ça. J'aurai bientôt 50 ans et je n'en peux plus. J'ai fait un an de thérapie pour essayer de me déprogrammer. Quand je me regarde dans le miroir, je vois les bourrelets, le gras, les gros seins et j'ai juste envie de refaire un régime. Pourtant, quand j'ai vu mon médecin à l'automne, il m'a dit : tu es en santé, continue l'entraînement, continu de bouger, continu comme ça. Il ne m'a pas dit que je devais perdre 40 livres. Il m'a dit de continuer comme ça. Pourtant, je suis presque à 200 livres. Je m'entraîne normalement trois fois par semaine. Je fais des cours des danse une fois par semaine. Les gens qui ont écrit les commentaires n'ont peut-être jamais eu à "dealer" avec des problèmes de poids, avec l'image corporelle que la société nous envoie, avec toutes les maudites publicités pour maigrir. Je dis peut-être, je ne veux pas juger personne. Mais moi j'en ai assez de me battre contre ça. Je veux juste être bien dans ma peau, me regarder dans le miroir et me trouver belle malgré mon surplus de poids. Je veux avoir le déclic qu'une des participantes a eu. Trente ans de régime, pour moi, c'est trente ans de malaise psychologique. J'en ai assez de me battre.

  26. J'suis tellement content d'avoir des modèles comme Lizzo ou Safia Nolin!! enfin je peux me sentir bien dans ma peau meme si je pèse 425lbs. Même si mon médecin me dit de faire un virage de 180 degrès sinon je risque une crise cardiaque d'ici 5 ans et que mon taux de choléstérole est anormalement élevé. Je dit F la santé et vive le gras 🙂

  27. Très belle vidéo merci, il y a autant de gens minces qui sont malades et peut être même plus que les personnes rondes donc on a pas à donner de conseil, balayons devant notre porte avant de dire aux autres comment vivre

  28. NOUVEAU CONTENU – Le poids et la santé : ce que dit la science – Bien que ça ne soit pas le sujet du reportage, de nombreuses personnes ont soulevé dans les commentaires des questions sur le lien entre le poids et la santé. On a donc demandé à un spécialiste de l’obésité d’y répondre. Voici ce qu’il avait à dire : https://www.rad.ca/dossier/corps/281/le-poids-et-la-sante-ce-que-dit-la-science

  29. Note à toutes les femmes qui sont sorties dans la vidéo… J ai rien contre vous chaqu'un a le droit a son point de vue mais…
    2:31 Cmt sa c'est dla bullshit être obèse est mauvais pour la santé c'est un fait…
    2:43 elle a raison, Mais certain still le glorifie ce qui nuit a l image des gros pis c'est pour ça que Jullian Micheals a surement sortit cet argument
    3:13 c'est pas un contre argument paske elle vient de dire qu'elle s'est surentraînée donc elle a mal fait son entraînement… Si elle l aurait fait comme du monde avec le support nécessaire ça serait sûrement pas arrivée
    Et finalement … @Rad j ai vu les commentaires que ta poster mais esti … On peut être gros pis être en santé mais la vrai question serait… Les gros sont-ils plus portés à avoir des maladies cardiovasculaires, respiratoires et autres maladies qu'une personne mince où tous les 2 seraient en santé… La réponse est oui. So être gros peu entraîner …ENTRAINER des problèmes de santé ça ne vx pas dire qu'être gros est signe de problème de santé… (Tautologie non p non q pour ceux qui catch)

  30. Perdu 30kg en 2ans sans vraiment le vouloir alors que ma santer était au top, maintenent j'ai plus de problemes des santé que jamais avant.. 92kg avec un coeur d'athléte ( quote de mon médecin) maintenent a 63kg je perd souvent connaissance, jai des carrence en vitamines , j'ai jamais connu ca avant! Etre gros c'est pas mauvais pour tout le monde! I wish I saw this kind of video 5 years ago .

  31. A quand le vidéo pour encourager les fumeurs à continuer à fumer? L'obésité est la deuxième cause de mort évitable, et ces gens veulent la normaliser seulement pour palier leur propre complexe, c'est un peu égoïste. Qu'est ce que je m'en fou de l'apparence, des doights et dents jaunes, je vais continuer à encourager les gens à arreter de fumer et les obeses à se mettre en santée.

  32. 6:29 "95% de régimes échouent" un régime n'échoue pas.
    Un régime est une alimentation qui est adaptée à tes besoins.
    Si le but est de perdre du poids, on ne peut pas accuser les régimes, c'est trop simple. Il faut se demander si le régime était bien appropriés, quels sont les facteurs qui ont fait que je n'ai pas pas perdu le poids souhaité et que je n'ai pas réussi à le stabiliser ?

  33. traitez moi de pervers si vous voulez je m'en fout
    j'ai le bonheur d'être avec une grosse pas parce qu'elle est grosse mais parce que je l'aime bon qu'elle soit grosse c'est tout bénef pour moi car j'ai toujours eu un penchant pour les rondes
    j'ai toujours trouvé les maigres repoussantes
    les grosses sont beaucoup plus sexy

  34. Plus tard je ferais des représentation "artistique" en fumant clope sur clope et en sniffant de la coke sur scene le tout sous exctasy pour pronner le respect et la sante pour tout le monde
    Pas sur que ces putain d'obèses me soutiennent

  35. Qu’est-ce que ça peu bien nous faire que la personne est un surplus de poids, les cheveux roux, des taches de rousseur et je ne sais quoi encore ? La différence dérange beaucoup de gens, mais qui sommes-nous pour accabler ces personnes? Je ne suis pas obèse, je ne l'ai jamais été et je n'est pas de temps à perdre à insulter ou culpabiliser ceux qui ne sont pas à mon image. En quoi ça nous regarde leur poids? Très sincèrement, le monde qui ne savent pas vivre, qui ne respectent pas grand-chose, qui pensent à leur gros "moi" et qui n'éduquent pas leurs enfants ça, ça me dérange pas mal plus que le poids de la voisine.

  36. rad: réseau associatif désinformation…bande de scélérats, menteurs et hypocrites, vous vomissez vos opinions personnelles en affirmant que c'est de la science…merde! à quel prix avez vous acheté votre spécialiste?… si au moins vous aviez un peu de décence et d'honnêteté vous pourriez peut-être nous parler des coûts reliés au fait d'être bien dans sa peau…allez donc quelques statistiques de la ramq… on verra bien ce qu'il en sera quand tout le monde devra payer de sa poche pour ses propres soins de santé…

  37. Oh my God tjr entrain de chiâler,les filles minces aussi se font insulter pour leur corps keske vous croyez???on doit vous glorifier??ok ooouuu allez les gros!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *